Décryptage

General Electric ou la fin du conglomérat industriel

Envoyer à un ami Imprimer

John Flannery, CEO de General Electric

Le géant américain a divisé son dividende par deux, annoncé plus de 20 milliards de dollars de cessions d’actifs et la suppression d’un tiers de son board. Le nouveau CEO John Flannery a brisé plusieurs tabous pour engager la restructuration de GE en trois activités.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit