Focus

Commerzbank suscite décidément la convoitise

Envoyer à un ami Imprimer

Philippe Brassac / Le Figaro (François Bouchon)

Le nouvel homme fort du Crédit Agricole, Philippe Brassac se dit, lui aussi intéressé par la banque allemande afin d'étoffer son offre dans un pays qui va bien. Un engagement qui prouve l'intérêt des grands acteurs bancaires pour une consolidation européenne.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit