Décryptage

2016, une année historique pour l'Agence de la dette française

Envoyer à un ami Imprimer

AFT / Le Figaro (Jean-Christophe Marmara)

La France n'aura jamais payé aussi peu cher pour emprunter l'an dernier, avec un taux moyen de 0,37%. L'AFT a profité de la politique monétaire très accommodante menée par la BCE. La perspective de sortie de QE cette année devrait alourdir la charge de la dette. 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit