Décryptage

TCI menace d'attaquer individuellement les administrateurs de Safran

Envoyer à un ami Imprimer

Christian Streiff / Le Figaro (Sébastien Soriano)

Le fonds britannique multiplie les courriers pour critiquer l'opération de rapprochement avec Zodiac. Dernière cible en date : les administrateurs du groupe dirigé par Philippe Petitcolin, qu'il menace de poursuites individuelles si le groupe venait à tomber dans le rouge à cause de ce deal.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit