Décryptage

L’Etat français retoqué par la justice européenne

Envoyer à un ami Imprimer

© Cour de justice de l'Union européenne

La taxe de 3% sur les dividendes, mise en place en 2012, vient d’être annulée par la CJUE, instance européenne. Cette décision pourrait coûter entre 6 et 8 milliards d’euros à l’Etat qui devra rembourser les entreprises ponctionnées.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit