Focus

Mifid II aura des conséquences importantes sur l’architecture ouverte

Envoyer à un ami Imprimer

Parlement européen (Bruxelles) / François Bouchon (Le Figaro)

Banques et assureurs pourraient revoir leur recours à des gestions externes. Les gérants vont devoir revoir leurs modèles pour faire face à une baisse constante de leurs revenus et faire preuve d’ingéniosité pour séduire les grands réseaux.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit