Loading

Focus

Au tour de la Cour des comptes de blâmer l'écologie politique

Envoyer à un ami Imprimer

Paris / Le Figaro (Vincent Boisot)

Phénomène local, paneuropéen et planétaire, c’est désormais la Cour des comptes européenne qui s'alarme des niveaux de la pollution de l’air. Fait peu banal, l’institution vient de publier un long rapport sur les enjeux pressants liés à ce phénomène, notamment par rapport au coût financier qu’il représente pour les Etats membres.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit

A lire aussi