Loading

Focus

Airbnb, Uber : le coup de massue porté par New York

Envoyer à un ami Imprimer

En deux jours, la ville de New York a successivement obligé Airbnb à publier la liste des hôtes qui louent leur logement entier pour les sanctionner, puis a interdit toute nouvelle licence de VTC pour le moment, ce qui pénalise lourdement Uber et Lyft. Les licornes de la « sharing economy » paient un lourd tribut pour avoir disrupté l'hôtellerie et les taxis.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit

A lire aussi